B comme... Banane





B comme... Banane


par Martin Jaccard


L'odeur de la banane est fruitée, sucrée, légèrement farineuse, verte comme un muguet fané et nourricière comme le crémeux d'une amande.

Lorsque j’ai demandé au parfumeur Alexandra Carlin comment elle interpréterait l'odeur de la banane elle m’a répondu : « Dans mon accord banane, il y a du sulfurol. Cette molécule qui sent le jambon blanc. Je ne sais pas vraiment pourquoi je l'ai ajouté un jour dans ma base banane, mais ça fonctionne bien. »


Avant d’avoir accès à l'odeur du fruit, on doit en retirer la peau. Cette dernière possède une odeur plus verte, proche de celle de la feuille de violette. Il y a une facette épicée clou de girofle, légèrement fumée, qui rappelle l'odeur du cuir ou celle de la peau humaine chaude et légèrement suintante.

Mais aucun rapport avec les raisons qui nous poussent à comparer la banane à un phallus, je crois !


Quand on parle de l’odeur de la banane, on parle rarement de la banane fraîche. En parfumerie, on parle de « banane » quand on sent une molécule qui s’appelle l’acétate d’isoamyle. C’est cette molécule qui donne le goût et l’odeur de la banane Haribo.

Très proche olfactivement, il y a l’acétate de benzyle, qu’on retrouve dans la composition de l'odeur de jasmin et qui lui donne ce côté fruité et crémeux. Ce jasmin, on peut le retrouver par exemple dans Chanel N°5. D’ailleurs, l’odeur de la laque Elnett est très inspirée de celle de Chanel N°5.

Mais aucun rapport avec la coupe banane rockabilly, je crois !


Si vous vous demandiez ce que sent cette molécule, nous en avions envoyé une fiole à un artiste lors de la conception de notre calendrier olfactif sensuel 2018. Il ne savait pas quelle odeur contenait la fiole, et voici ce que ça lui a inspiré :

Cette note, on la recherche rarement en parfumerie. Sûrement parce qu’on l’utilise plutôt en tant qu'arôme, dans les bonbons et les yaourts aux fruits notamment. Certains fruits comme la poire, la pomme, la framboise, la mûre... ont cependant fait leur place dans les parfums mais il semblerait que la banane ne s’y soit pas encore glissée.

Mais aucun rapport avec l’expression « glisser sur une peau de banane », je crois !


On la sent aussi dans certains vins. Les meilleurs de cette famille auront une note banane trop mure, les moins sophistiqués auront cette banane Haribo. C’est la macération carbonique, un type de vinification, qui permet la formation des molécules comme l’acétate d’isoamyle. Certains vignerons rajoutent même des levures pour pousser la synthèse de cette molécule. Ce fut le cas du Beaujolais nouveau il y a quelques années, ce qui n’a sûrement pas amélioré sa réputation... On retrouvait alors beaucoup de gens saouls et imbibés d’acétate d’isoamyle devant les caves ouvertes pour le Beaujolais Nouveau.

Mais aucun rapport avec l’expression « avoir la banane », je crois !


Il paraîtrait que les apiculteurs seraient capables de détecter l’agressivité d’un essaim d’abeilles par l’odeur de banane qu’il dégage. En effet, les abeilles sécrèteraient ce fameux isoamyle acétate lorsqu’elles se sentent en danger. Une légère odeur de banane autour de la ruche alors. Gare à l'apiculteur alléché par l’odeur de banane de sa ruche ! 

Mais aucun rapport avec l’expression « se faire bananer », je crois !


En tout cas, une récente étude scientifique a permis de découvrir que l'odeur de la banane permettrait de diminuer la sensation de faim et ainsi de maigrir.

Depuis, je me coiffe à la laque Elnett.


© 2018 - Le Journal d'un anosmique

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon